illustration connaissance

 

Partagez vos passions

Vous avez exploité des sources historiques inconnues, vous avez la passion d’un domaine ayant trait au département de l’Eure ? N’hésitez pas à nous contacter.

Dans la mesure du possible, si votre passion peut intégrer Connaissance de l’Eure nous publierons vos articles. Pour ce faire, vos articles devront :

    • être compris entre 3 et 7 pages,
    • traiter du département de l’Eure et de son histoire,
    • être inédits ou proposer de nouvelles approches.

Nous pouvons vous aider pour illustrer vos textes, les mettre en forme en vue de la publication.

 

 

Commandes d’anciens numéros

A terme cette rubrique recensera l’ensemble des numéros de Connaissance de l’Eure publiés depuis les années 1970. Dans ces conditions, il sera délicat de naviguer au travers de cette multitude.

Nous vous conseillons alors de préférer l’usage de l’onglet de recherche situé en bas de page.
Nous vous souhaitons une fructueuse recherche.

 

>>> Abonnez-vous en remplissant notre Bulletin d’Abonnement

>>> Ou commandez des numéros en remplissant le Bon de Commande

 

 


 

Connaissance de l'Eure n°188-189

N°188-189 Décembre 2018 - Numéro double spécial 14-18

CdE teaser 188-189Au sommaire :

Agenda

Éditorial

Vie des associations

D’autres associations, peut-être moins anciennes que la Société Libre de l’Eure, œuvrent dans notre département. C’est avec plaisir que nous leur ouvrons ces colonnes.

Découvertes

Des Ébroïciennes en guerre

L’auteur nous décrit ce qui se passait à l’arrière dans notre département et à Évreux. L’effort de guerre a concerné toutes les populations et sans ces femmes, sans leur courage et leur dévouement que serait-il advenu ? Gilles Leblond, Archiviste municipal, propose de nous attarder sur ces « Anges blancs » qui, au plus près des combats, comme dans les hôpitaux de l’arrière, ont été les mères, les épouses ou les soeurs de ces gueules cassées. C’est une belle découverte !

Où était donc mon arrière-grand-père en 14-18 ?

50 000 Eurois ont été mobilisés pendant ce conflit et 10 000 y sont restés ! Nous avons le besoin de savoir pour mieux nous souvenir ; mais comment faire ? Une formidable base de données, le Grand Mémorial, a été constituée au niveau national sous forme numérique. D’autres outils vous sont décrits et commentés, découvrez-les...

Dossier

Les Eurois dans la bataille du chemin des Dames.

Ce lieu fut depuis Jules César, le théâtre de bien d’autres combats ! L’auteur, Vincent Dupont, historien et spécialiste du Pôle du Chemin des Dames nous livre un dossier précis, détaillé, vivant qui nous incite à partir suivre les traces de nos braves poilus, face à des adversaires redoutables et déterminés. Les illustrations en sont le témoignage !

Hommages

Une petite commune dans la grande guerre

La vie s’écoule et se poursuit comme à l’accoutumée en ces premiers jours d’août 1914. Et puis, très vite, la solidarité s’exprime autour des soldats et de leur famille. Janick Launey apporte un éclairage émouvant et précis de l’organisation qui se met immédiatement en place dans nos villages.

Paul Duchemin, un engagé de Saint Sébastien

Janick Launey n’oublie pas ceux qui, volontaires pour « servir », en sont revenus. Elle rend hommage à un habitant de sa commune, Paul Duchemin, un homme. Il deviendra un des héros discrets de « la Voie Sacrée ». Ce chemin, encore un, entre Bar le duc et Verdun, vit circuler jours et nuits les convois de camions montant ou descendant du front en une noria infernale.

Ça s’est passé le ... 4 février 1912

Voici une rubrique qui débute par un article original : « À table, c’est l’Eure ! ». Contrairementau reste de la Normandie, l’Eure n’est pas riche en traditions culinaires, mais, il y a toujours matière à surprise. C’est ce que Francis Fargeau, restaurateur bien connu d’Évreux, nous propose de découvrir. Dans le prochain numéro et pour faire vibrer vos papilles, il vous parlera aussi d’un repas chez Joséphine (de Beauharnais bien sûr !).

Échos des conférences

Lu pour vous

Solange Krnel, ses complices Janick Launey et Patrice Guislin, se sont penchés sur 4 publications, certes loin des combats, mais qui nous éclairent sur ce qui se vivait à l’arrière.On découvre les difficultés du retour des poilus dans leur famille ou comment la Normandie a vécu ces années terribles.